Associations et institutions - Services associés - Assistance à la cartographie des risques | Saint-Christophe ASSURANCES
Coronavirus : retrouvez toutes les recommandations officielles. En savoir plus

Cartographie des risques : un outil de gestion et de prévention

Etablir et mettre à jour une cartographie de ses risques est une préoccupation de tout responsable d’une structure, qu’elle relève des Diocèses, des Instituts et Monastères, de l’Enseignement privé, et plus généralement des associations faisant partie de l’Economie sociale et solidaire :

  • elle permet au responsable d’identifier les risques et de définir les solutions à apporter. C’est en soi une démarche de prévention ;
  • elle bénéficie à l’assureur mieux à même de coter les risques, de proposer les garanties adaptées et d’apporter des conseils en matière de prévention.

Deux solutions vous sont proposées :

  • Cartographie des risques formation : une demi-journée de formation destinée aux instances représentatives de nos sociétaires et dont le but est de présenter les grands principes de la cartographie des risques, avec une première partie théorique et une seconde partie avec un exercice pratique en travail de groupe.
  • Cartographie des risques prestation : la possibilité d’effectuer une prestation pour le compte de tout  sociétaire souhaitant être accompagné dans la création et/ou le suivi d’une cartographie des risques.

 

Nos sociétaires peuvent être assurés de  la confidentialité des informations recueillies par notre prestataire.

 

La Mutuelle Saint-Christophe vous assiste dans la cartographie des risques

Yves Cabrolier (YCONSULT) spécialiste de la cartographie des risques, partenaire choisi par l’Association Saint-Christophe, vous accompagne et vous aide à prévenir des risques liés à votre activité. Que vous soyez une association, une fondation ou un établissement, des problèmes spécifiques peuvent être identifiés et des solutions de prévention adaptées proposées.

Découvrez plus en détails la cartographie des risques au travers de l'interview d'Yves Cabrolier.

 

Contactez votre conseiller

Remonter