LA POLLUTION NUMERIQUE : adopter des écogestes simples | Saint-Christophe ASSURANCES
Coronavirus : retrouvez toutes les recommandations officielles. En savoir plus
09 / 12 2020

nettoyage numérique

LA POLLUTION NUMERIQUE : adopter des écogestes simples

Du PC au smartphone, l’usage des équipements numériques est devenu quotidien. L’impact environnemental de l’utilisation de ces objets est un phénomène qui reste très méconnu. D’après une étude menée par l’ONG Digital for the planet, 75% des Français ignorent l’existence de la pollution numérique. Considéré comme une source de pollution invisible elle a des répercussions fortes sur notre planète.
Prendre conscience du concept de déchets numériques est le premier écogeste pour minimiser notre impact environnemental. 
Trier ses mails, ses photos et supprimer ses newsletters, utiliser de façon responsable son stockage, … sont autant de bonnes pratiques simples qui permettent d’avoir un impact salutaire pour l’environnement.
 

D’où vient la pollution numérique ?

Tout ce que nous faisons en ligne a un coût. Chaque tweet, chaque email, chaque requête… Une charge dérisoire prise individuellement mais qui devient importante lorsqu’elle est cumulée entre tous les utilisateurs. Chaque minute, c’est par exemple 2,3 millions de requêtes et 171 millions de mails qui sont envoyés.

En chiffres, la pollution numérique c’est quoi ?
  • 4 % des émissions totales de gaz à effet de serre. Un chiffre qui pourrait doubler d’ici à 2025, au vue de l’augmentation de nos usages.
  • 10 gr de CO2 généré par un mail et cela peut aller jusqu’à 19 gr accompagné d’une pièce jointe.
    C’est le même bilan carbone qu’un sac plastique et qu’une ampoule basse consommation allumée pendant 3 heures.  
  • 306,4 milliards de mails sont envoyés chaque jour dans le monde en 2020.
  • 936 newsletters par an soit 9,36 kg de CO2 par an, voici ce que reçoit en moyenne un Français 
  • 10mn de visionnage d’une vidéo stockée sur le Cloud équivaut à la consommation électrique d’un smartphone sur 10 jours. 

C’est un sujet sur lequel nous commençons à nous sensibiliser grâce à une prise de conscience collective. Le 19 septembre dernier a eu lieu la première édition du « Cyber World Clean Up Day », autrement dit la journée mondiale du nettoyage numérique.

Vous avez loupé cette journée ? Pas de panique, cette démarche se réalise de façon quotidienne en adoptant des gestes simples. 

 

Adopter des gestes simples pour avoir un impact environnemental :

Une utilisation digitale responsable est loin d’être un exercice laborieux en adoptant des astuces écoresponsables.

 
1. Avoir une utilisation écoresponsable de ses appareils numériques : 

Des gestes simples qui peuvent être mis en place : 

  • Éteindre son écran et son ordinateur lorsque vous finissez de les consulter  
  • Limiter le stockage des données aux documents essentiels : les enregistrements sur le Cloud sont « invisibles », mais impliquent une consommation énergétique importante sur les serveurs  
  • Limiter l’envoi de pièces jointes volumineuses par mail (très énergivores) et préférer les applications dédiées gratuites comme WeTransfer ou Smash.
  • Ouvrir un nombre de fenêtres limité sur son ordinateur. Les onglets communiquent et envoient constamment des informations. Favorisez plutôt les marque-pages.
  • Streamer raisonnablement : 1h de visionnage équivaut à la consommation d’un réfrigérateur pendant 1 an
  • Compenser la pollution de vos recherches internet grâce à Ecosia et Lilo
2. Nettoyer sa boîte mail :

Quelques astuces pour optimiser les performances de votre messagerie :

  • Désabonnez-vous de vos newsletters non lues et qui affluent dans votre boîte mail. 
  • Participez à la lutte contre les spams,
  • Supprimez les mails inutiles et ainsi leur stockage. 60% des mails reçus ne sont pas ouverts.
  • Le saviez-vous, vous pouvez profiter de la technologie d’un logiciel gratuit pour vous aider dans cette tâche : cleanfox.
  • Videz la corbeille dès que possible.
3. Optimiser l’utilisation de vos applications/ logiciels : 

Leur non-utilisation peut ralentir les performances de votre smartphone ou de votre ordinateur car ils sont consommateurs d’énergie. Les supprimer vous permet d’augmenter vos performances. Vous pouvez décider de les réinstaller le moment venu ou vous pouvez opter pour des versions allégées (Facebook Lite).

 
4. Trier et organiser son ordinateur/ son téléphone : 

Tout comme les applications/ logiciels, les photos sauvegardées ralentissent la puissance de votre équipement. Triez vos photos en supprimant les doublons . À votre disposition plusieurs applications peuvent vous aider à le réaliser automatiquement.

 
5. Trier et supprimer les conversations :

20 milliards de messages sont échangés chaque mois sur Messenger. Très énergivores, ses applications (Messenger, WhatsApp, Twitter, Linkedin…) et les SMS prennent de l’espace mémoire, puissance et bande passante surtout s’ils ont des pièces jointes (images, vidéo,...). Les supprimer permet à votre smartphone/ ordinateur d’avoir de l’espace libre et de gagner en performance.

Vous pouvez aussi rédiger vos messages en mode léger avec des pièces jointes pas forcément en HD. Appeler quelqu’un peut vous permettre d’économiser vos SMS et gagner en convivialité.

 
Source : 
  • https://cleanfox.io/blog/a-la-une-sur-cleanfox-fr/livre-blanc-la-pollution-numerique-liee-aux-mails/ 
  • Etude « La face cachée du numérique » éditée en 2019, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe)
Remonter