Accidents de la vie courante : comment les éviter | Saint-Christophe ASSURANCES
25 / 04 2019

Accidents de la vie courante

 

Accidents de la vie courante : comment les éviter

Nous sommes tous concernés par les accidents de la vie courante mais que se cache-t-il derrière ce mot ? Chutes, incendies, suffocations, intoxications, chaque année les accidents domestiques sont la troisième cause de mortalité en France, après les cancers et les maladies cardiovasculaires. Tout le monde peut en être victime, mais le risque d’accident est élevé aux âges extrêmes. 

 

Mais qu’entendons-nous par accident de la vie courante ?

Il regroupe à la fois les accidents domestiques (ceux qui ont lieu au sein de la maison) mais aussi ceux qui se produisent dans le cadre des loisirs, de la pratique d’un sport, en vacances,…

Majoritairement les 2/3 surgissent dans l’enceinte de la maison. Les enfants et les personnes âgées restent les plus vulnérables et les premières victimes de ces accidents.

chiffres victimes accident

 

Restez vigilant avec vos enfants de moins de 4 ans :

La maison est le terrain de jeu préféré des enfants mais qui peut s’avérer être un des plus risqués pour les jeunes enfants. Chutes, intoxications, brûlures sont les accidents les plus communs. Quelques conseils peuvent être appliqués pour sécuriser votre bien.

     1. Attention aux chutes :
Les barrières de sécurité sont un bon moyen pour éviter toute chute dans les escaliers surtout quand votre petit commence à marcher. Évitez tout objet près d’une fenêtre, susceptible de lui fournir une échelle pour qu’il grimpe. Vous pouvez sécuriser aussi les rambardes des balcons.

     2. Attention aux différentes sources de chaleur :
Pour le bain, attention à ce que la température de l’eau ne dépasse pas les 40°C. Une des pièces les plus dangereuses pour les enfants restent  la cuisine. Éloignez les enfants, particulièrement lors des cuissons et munissez-vous d’un four doté d’un système porte froide.

     3. Attention à vos meubles :
Posez des protège-angles aux coins des tables et autres meubles bas et installez des bloque-portes pour éviter de se coincer les doigts.

     4. Attention aux intoxications :
Tenir hors de portée médicaments, produits cosmétiques, d’entretien et de bricolage.

     5. Attention aux électrocutions :
Mettez des cache-prises, de préférence à ventouse, et protégez immédiatement les fils dénudés avec un adhésif isolant.

 

DANS LE JARDIN, RESTEZ VIGILANT :

Attention à tous les éléments instables : ancrez bien votre balançoire, vos portiques,…Les barbecues et les tondeuses peuvent devenir des éléments dangereux mettez-les hors de portée des enfants. Éloignez vos enfants de piscine et de tout plan d’eau.

Gare à ce que vous cultivez : certaines plantes comme le lierre, le chèvrefeuille, le petit muguet ou la fougère peuvent provoquer des intoxications insoupçonnées. Une liste de plantes de jardin toxiques est disponible sur toxiplante.fr.

Ainsi, 77,2% des accidents de la vie courante des moins de 4 ans ont lieu à la maison et 66,3% chez les 75 ans et plus.

 

Séniors : la moitié des accidents domestiques sont causés par des chutes

     1. Harmonisez les sols et leurs revêtements :
Préférez la moquette aux planchers inégaux et cirés. Retirez les tapis ou alors fixez-les au sol avec du ruban double face. Éviter les tapis ou les fixer avec un sous tapis antidérapant. Ajoutez des dispositifs antidérapants et des barres d’appui, y compris à côté des toilettes.

     2. Améliorez l’éclairage :
Évitez les zones d’ombre, optez pour des allumages instantanés. L’idéal est d’installer une veilleuse nocturne ou un détecteur de mouvements sur le chemin des toilettes.

     3. Facilitez la circulation :
Placez une rampe ou une main courante dans les escaliers, dégagez les espaces de circulation (évitez meubles bas, plantes, bibelots au sol). Fixez les fils électriques, téléphone au mur, …

     4. Rangez à bonne hauteur :
Pour être facilement accessibles, les objets de la vie courante doivent idéalement se trouver au-dessus du niveau des hanches et pas plus haut que les yeux.

 

Petit conseil : Le site pour-les-personnesagees.gouv.fr​ est aujourd’hui à votre disposition pour connaître toutes les aides possibles pour faire financer vos aménagements et connaître tous vos droits. Vous pouvez aussi vous rapprocher de l’Agence nationale de l’habitat, des caisses de retraite ou de certaines collectivités

 

Des objets connectés un atout supplémentaire

Certains objets connectés permettent aujourd’hui de préserver l’autonomie des seniors qui souhaitent rester chez eux. Des bracelets reliés à un centre d’assistance peuvent donner l’alerte en cas de chute. Des piluliers enregistrent la prise d’un médicament. Il existe même des gobelets qui surveillent la consommation d’eau de l’utilisateur pour garantir son hydratation.

 

Les accidents de la vie courante sont des risques de forte fréquence qui peuvent avoir une incidence financière lourde sur la vie d’une famille. Aujourd’hui vos assureurs proposent des contrats GAV (Garantie Accident de la Vie) qui peuvent vous aider en cas de pépin. Découvrez notre contrat Garantie Accident de la Vie.

Remonter