Appel à projets "Vivre Ensemble" : 2 nouvelles associations soutenues par nos délégués | Saint-Christophe ASSURANCES
28 / 05 2019

Appel à projets "Vivre Ensemble" : 2 nouvelles associations soutenues par nos délégués

Les 17 lauréats de l’appel à projets « la solidarité intergénérationnelle en action » ont été annoncés le 9 avril dernier. Découvrez aujourd’hui 2 nouvelles associations soutenues par nos délégués François Fil et Jacques Tourneux.

 

François Fil est délégué du groupement des diocèses et administrations ecclésiales de la région d’Aix.

L’association Accorderie Provence Verte du réseau des Accorderies de France lutte contre la pauvreté et l’exclusion en renforçant les solidarités entre des personnes d’âges, de classes sociales, de nationalités et de sexes différents. Leur projet, Ensemble c'est tous va leur permettre de développer leurs actions afin d'établir de nouvelles relations durables entre les différentes générations.

 

Comment avez-vous connu l’association ?
J’ai toujours été investi dans tout ce qui est social ! J’ai fondé l’Accorderie Provence Verte avec des habitants de la Provence Verte il y a 3 ans. Nous avons créé cette association car il y a beaucoup de pauvreté et de personnes en difficulté dans l’arrière-pays varois. 

Pourquoi êtes-vous sensible à son projet ?
Je suis sensible à ce projet car il y a une attention particulière et constante portée à l’autre. Derrière le goût d’agir ensemble, il y a la volonté de tisser des liens entre les gens et de créer de la solidarité. Ce projet va favoriser la mixité sociale intergénérationnelle grâce à des actions multiples comme des jardins solidaires, un théâtre forum, ou même des repas partagés… A travers des activités existantes, l’entraide est très présente entre les jeunes de tous les milieux sociaux (issus de quartiers prioritaires, urbains et ruraux par exemple) et les anciens. 
Nous sommes des acteurs de l’ESS, notre richesse, notre force c’est « le temps ». 
Nous organisons nos actions grâce à des « chèque temps ». 

En quoi ce projet à sa place dans l'appel à projet selon vous ?
Le projet s’ancre tout d’abord dans les valeurs de la Mutuelle où une place forte est accordée aux jeunes. Dans mon territoire, on s’est aperçu que toucher les jeunes était difficile, c’est donc l’un de nos challenges avec ce projet. 
Pour les Accordeurs, cet appel à projets correspond aux fondamentaux de l’Accorderie. Aujourd’hui, il y a de vrais partenariats qui se montent avec des établissements scolaires, l'école de la deuxième chance et même le conseil citoyen. Nous voulons lutter contre la solitude mêlant de façon durable les générations qui se sont parfois trop séparées. 

 

Jacques Tourneux, est délégué des particuliers du groupement des personnels des institutions chrétiennes de la région de Nancy.

La Compagnie des Joli(e)s Mômes est une association de théâtre composée de comédiens intermittents du spectacle et de bénévoles. Ils défendent un théâtre tout terrain et rassembleur dans le département des Vosges. L’aspect innovant de leur projet : La pelote : histoires locales à tricoter. L’objectif est de prendre en compte les témoignages des habitants pour créer leur spectacle local.

 

Comment avez-vous connu l’association ?
Je fais partie d’une association du centre culturel d’Epinal qui en regroupe 85 autres dont la Compagnie des Joli(e)s Mômes. J’ai aussi eu l’occasion de travailler avec eux sur des spectacles de rue sur la question des migrants et des réfugiés.

Pourquoi êtes-vous sensible à son projet ?
Je les ai vu travailler l’année dernière et il y a une certaine exigence chez les uns et les autres.
C’est une petite association mais qui propose une grande programmation et qui fournit un travail énorme.  Ils ont une activité relativement forte pour une ville de 30 000 habitants comme Epinal.
Ils sont vivants et font vivre le territoire tout entier !

En quoi ce projet s’ancre-t-il dans nos valeurs ? (En quoi ce projet à sa place dans l'appel à projet selon vous ?)
L’idée de la pelote est de recréer un lieu de rencontres et d’échanges entre les différentes générations autour de la culture rurale !
La troupe souhaite proposer un spectacle local qui ressemble les territoires dans lesquels il sera joué grâce aux recueils de témoignages des habitants. L’association mènera des ateliers-théâtre intergénérationnels, mais aussi des ateliers d'écriture, ainsi que des expositions... 
Le projet traversera plusieurs générations et plusieurs lieux de vie, des enfants des écoles jusqu’aux personnes âgées des EHPAD.

 

Remonter