La Mutuelle engagée pour « le mieux manger » des enfants ! | Saint-Christophe ASSURANCES
Coronavirus : retrouvez toutes les recommandations officielles. En savoir plus
02 / 03 2022

La Mutuelle engagée pour « le mieux manger » des enfants !

La Mutuelle et la FNOGEC s’allient pour accompagner les établissements scolaires vers le respect de la loi EGalim dans leurs cantines. Découvrez dans cet article leur dispositif de soutien mis en place en 2021.

Le plan de solidarité FNOGEC/EGalim

En tant qu’acteur responsable, la Mutuelle Saint-Christophe mène une politique de partage responsable de la valeur. La bonne gestion permet de redistribuer de façon équitable entre ses parties prenantes majeures, sous forme de soutiens financiers ou de mesures d’accompagnement.
Conjointement avec la Fédération Nationale des OGEC (FNOGEC), la Mutuelle a mis en place un plan de solidarité pour accompagner des établissements scolaires sociétaires qui s’engagent vers une alimentation plus durable, soucieux de respecter les exigences de la loi EGalim.
100 000€ au titre du plan de solidarité FNOGEC/EGalim ont permis d’accompagner 60 Etablissements scolaires qui s’engagent dans une démarche du « mieux manger ».

Le dispositif montre la complémentarité entre la Mutuelle Saint-Christophe assurances, le réseau des OGEC et le réseau mutualiste. Ces forces combinées contribuent à une redistribution de la valeur juste et équitable dans les territoires en prenant soin des plus fragiles !

 

Des actions ciblées ancrées dans les territoires

« Nous sommes fiers d’accompagner plus de 60 établissements et de contribuer à faire émerger de formidables initiatives locales qui pourront être partagées : montée en gamme des produits, repas végétarien, lutte anti-gaspillage, cuisine sur place. » Renan Rioufol, Responsable Mutualité Marchés et Partenariats

 

En quelques mots quels sont les clés du succès du plan de solidarité EGalim ?

Les objectifs de la loi EGalim
La loi EGalim prévoit depuis le 1er janvier 2022, une obligation pour les cantines scolaires d’introduire un minimum de produits bio et de qualité.

La loi Agriculture et Alimentation adoptée suite aux États généraux de l’alimentation (EGalim) en 2018, a notamment pour objectifs de garantir aux agriculteurs une rémunération plus juste, de valoriser une agriculture toujours plus vertueuse et de rendre accessible une alimentation saine, sûre et durable pour tous. Elle répond non seulement à des enjeux sociaux et économiques, mais également à des enjeux de santé publique.
-> Pour en savoir +

 

Un succès collectif mis en avant dans le Mag des Ogec

Vous trouverez ci-dessous 4 pages dédiées à la Mutuelle dans le Mag des Ogec #10. Apprenez-en plus sur les sujets abordés plus haut.

Remonter